Rencontre avec l’auteure Yaël Hassan pour les classes de 3e 1 et 3e 2

par Mme Hubert

L’auteure Yaël Hassan est revenue au collège pour animer une masterclass avec les 3e 1 et les 3e 2, dans le cadre du Pass Culture.
Afin de préparer la rencontre, les élèves ont lu sa biographie, Hé, Petite ! qui est une belle leçon de courage et d’amour de la vie.

Les élèves de 3e 2 suspendus aux lèvres de l’auteure Yaël Hassan :

Atelier d’écriture avec les élèves de 3e 1 : Yaël Hassan a donné pour consigne aux élèves de rédiger un abécédaire sur le thème de l’enfance

Voici, ci-dessous, quelques productions.

A
Amie
Ma meilleure amie s’appelait Louisa. Elle était comme moi. Elle m’a marquée, car nous avons fait les pires bêtises ensemble. Nous avons été en vacances à Montpelier à nos sept ans, avec nos mères. C’était génial. C’est une souvenir qui m’a marquée.

C
Chocolat
C’était pendant la période de Noël, j’avais six ans. J’étais gourmande et je n’avais pas bien compris le principe du calendrier de l’Avent. Un soir d’hiver, je passais dans la cuisine, quand je vis ce calendrier qui n’attendait que moi. Et j’ouvris les dix dernières cases du calendrier. Le lendemain, malheureusement, ça s’est vu...

D
Dessin
J’ai très vite tenu un crayon. Très tôt, les bonhommes patates colorèrent les feuilles de papier de la maison. Ceci devint vite une passion, quelque chose qui me permit de libérer mon imagination.

E
Etoile
Tous les étés, depuis que je suis née, le soir, on pose des couvertures par terre, puis nous nous allongeons en famille et regardons les étoiles. Lorsque nous voyons des étoiles filantes, nous faisons un vœux. Chaque jour, j’en ai un nouveau. Et nous restons là, à admirer le ciel scintillant.

F
Football
J’ai commencé le football à l’âge de quatre ans. Etant petite, j’ai joué avec des garçons mais avec aucune fille. J’ai souvent été surclassée avec les plus grands, car mon niveau me le permettait. J’aimais bien regarder des matchs que ce soit à la télé ou dans un stade.

G
Galet
Lors des vacances d’été, j’allais en Bretagne. J’allais tous les matins chercher sur la plage des galets. J’allais ensuite chez moi pour dessiner dessus. Après les avoir peints, je faisais le tour du village et les donnais aux habitants.

M
Martinique
Mes grands-parents maternels y sont nés. Tous les trois ans, j’allais y passer des vacances extraordinaires. Les lézards, les vagues, les noix de coco faisaient, de cet endroit, un lieu magique pour une petite fille émerveillée comme je l’étais.

P
Pontoise
Pontoise est la ville où j’ai grandi. J’ai fait mes premières rentrées, mes premiers pas dans le football, et connu des bons moments, etc... J’ai toujours été attachée à cette ville. Quand j’étais petite, j’aimais bien me balader, au bord de l’Oise, avec ma maman.

Et pour en savoir plus sur Yaël Hassan, rendez-vous sur son site :
https://yaelhassan.com/